Jawad Bendaoud en garde à vue pour menaces de mort sur son ex-compagne

FAITS DIVERS Celui qui fut bien malgré lui surnommé le « logeur de Daesh » est en garde à vue depuis ce mardi matin pour « menaces de mort » sur son ex-compagne…

C.Po.

— 

Une capture d'écran montre Jawad Bendaoud à Saint-Denis le 18 novembre 2015
Une capture d'écran montre Jawad Bendaoud à Saint-Denis le 18 novembre 2015 — BFMTV

Jawad Bendaoud en prise avec ses vieux démons. Deux mois après sa relaxe pour « recel de malfaiteurs terroristes », celui qui fut surnommé «  le logeur de Daesh » a été placé en garde à vue ce mardi matin pour menaces de mort sur son ex-compagne, a appris 20 Minutes de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Cette garde à vue fait suite à une plainte déposée au mois de mars par la jeune femme. 

Après 27 mois en prison, à l’isolement, Jawad Bendaoud est sorti à la mi-février de la maison d’arrêt de Fresnes, quelques heures à peine après avoir été relaxé. Dans un long portrait de Libération, il racontait son désarroi et la difficulté de se réinsérer. « Franchement, il y a de quoi devenir fou, chef. J’ai envie de faire plein de conneries, mais faut pas », confiait-il alors.

Un procès en appel en novembre

Quoiqu'il arrive, Jawad Bendaoud sera à nouveau jugé en novembre en appel pour «recel de malfaiteurs terroristes». Le parquet, qui avait requis quatre ans de prison à son encontre, a fait appel. Le tribunal avait estimé que les charges contre le prévenu étaient "insuffisantes pour démontrer la culpabilité de Jawad Bendaoud