Hautes-Pyrénées: Les vitraux d'un monastère brisés, les vandales interpellés

DEGRADATIONS Plusieurs personnes ont reconnu après leur interpellation avoir brisé des vitraux d’un monastère de Trie-sur-Baïse, dans les Hautes-Pyrénées…

N.S.

— 

Des vitraux du monastère des Carmes de Trie-sur-Baïse ont été brisés par des pierres.
Des vitraux du monastère des Carmes de Trie-sur-Baïse ont été brisés par des pierres. — Gendarmerie des Hautes-Pyrénées

Prochaine étape : le tribunal de Tarbes. Les gendarmes de Trie-sur-Baïse ont arrêté les auteurs présumés d’actes de vandalisme sur le monastère des Carmes, dans ce village de 1.000 habitants au nord des Hautes-Pyrénées, à la lisière du Gers.

Les personnes interpellées ont avoué avoir jeté des pierres sur ce monument historique, qui accueille aujourd’hui des concerts et des expositions. Sept vitraux ont été brisés par les projectiles, retrouvés à l’intérieur de l’édifice. C’est le maire de Trie-sur-Baïse qui avait donné l’alerte jeudi avant qu’une enquête de voisinage et les analyses effectuées sur place ne permettent de résoudre rapidement l’affaire.