Toulouse: Pluie de pierres... et de légumes lors d'une interpellation agitée

FAITS DIVERS Alors qu’ils interpellaient un dealer de cocaïne, les policiers ont été visés par de nombreux projectiles, ainsi qu’une bombe artisanale…

J.R.

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Après Après l'interpellation musclée mardi d'un dealer dans le quartier de Bellefontaine dans le quartier de Bellefontaine, à Toulouse, une équipe de la brigade anticriminalité (BAC) a de nouveau été pris pour cible dans la nuit de jeudi à vendredi cheminement Francisco-Goya.

Vers 3h50, les policiers sont intervenus pour interpeller un dealer de cocaïne. Au moment de l’arrestation, cinq à dix individus ont surgi d’un immeuble pour défendre le mis en cause.

Grenades contre bombe artisanale

Face aux jets de cailloux, de bouteilles et même de légumes, les fonctionnaires ont été obligés de s’abriter avec le dealer dans le hall d’un immeuble. Le chauffeur de la BAC, resté dans le véhicule de police, a dû utiliser trois grenades pour disperser les assaillants qui ont également jeté une bombe artisanale.

Suite à cette interpellation, trois policiers ont été atteints par le projectile mais leur état de santé n’a pas nécessité un arrêt de travail.