Braquage de Kim Kardashian: Un nouveau suspect mis en examen et écroué sur la Côte d’Azur

ENQUETE L’homme, âgé de 28 ans estt soupçonné d’avoir participé activement au braquage…

C.D.

— 

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. — X17/SIPA

Un onzième suspect a été mis en examen et écroué dans le cadre de l’enquête sur le braquage de Kim Kardashian en octobre 2016 à Paris.

L’homme, âgé de 28 ans, a été arrêté mardi à 6h30 à Vallauris, près de Cannes, par les policiers de l’office central de répression du banditisme (OCRB) en charge de l’enquête, assistés de la police judiciaire de Nice ( Alpes-Maritimes). Il doit être présenté ce vendredi à un juge d’instruction parisien. Selon une source proche de l’enquête, il est « soupçonné d’avoir participé activement » au braquage.

Traces ADN

Interpellé sur commission rogatoire de la juge d’instruction parisienne Armelle Briand, le suspect a été mis en examen ce vendredi à Paris pour « vol avec arme en bande organisée », « séquestration », « association de malfaiteurs » et « acquisition ou détention d’armes ou de munitions de catégorie A et B », a indiqué une source judiciaire.

Les enquêteurs avaient mené une première vague d’interpellations plus de trois mois après les faits. Ils avaient notamment remonté la trace des suspects grâce à l’exploitation des traces ADN retrouvées sur place.

Kim Kardashian s’était fait dérober pour neuf millions d’euros de bijoux dans la nuit du 3 octobre 2016 à Paris. Cinq « hommes armés et masqués, habillés comme des agents de police » ont d’abord entravé le veilleur de nuit, et deux d’entre eux sont ensuite entrés dans les appartements de la star téléréalité et l’ont tenue en joue, avant de la ligoter.

Pour les enquêteurs, une partie importante du butin a été écoulée en Belgique.