Attentat de Magnanville: Les gardes à vue de la policière et de trois autres personnes levées

ENQUETE Une policière, ses deux enfants et une de leurs amis avaient été placés en garde à vue lundi…

T.C. avec AFP

— 

Le couple de policiers tués à Magnanville
Le couple de policiers tués à Magnanville — DOMINIQUE FAGET / AFP

Les quatre dernières personnes, dont une policière, qui étaient encore à garde à vue dans l’enquête sur l’assassinat d’un commissaire adjoint et de sa compagne en 2016 à Magnanville (Yvelines) ont été remises en liberté ce jeudi, a-t-on appris de source judiciaire. Selon les informations de 20 Minutes, le juge d’instruction a levé les gardes à vue des quatre mis en cause en l’absence d’élément suffisamment incriminant à ce stade.

Une policière, ses deux enfants présentés comme radicalisés et une de leurs amis étaient interrogés par les enquêteurs depuis lundi matin. La garde à vue de deux autres personnes avait déjà été levée.

Les enquêteurs cherchaient à savoir comment le tueur Larossi Abballa, 25 ans, abattu par les forces de l’ordre après avoir revendiqué son acte au nom du groupe djihadiste État islamique (EI), a choisi ses victimes et localisé leur adresse.