Enfant décédé après avoir mangé des crêpes: Une information judiciaire ouverte à Villefranche-sur-Saône

ENQUETE La maîtresse, qui a distribué les crêpes, a été une nouvelle fois entendue vendredi par les enquêteurs avant de repartir libre…

H. B.

— 

Illustration d'un camion de pompiers.
Illustration d'un camion de pompiers. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une information judiciaire pour «homicide involontaire par imprudence, négligence, ou manquement à une obligation de sécurité », a été ouverte ce vendredi par le parquet de Villefranche-sur-Saône (Rhône) après la mort d’un enfant qui avait mangé des crêpes à l’école alors qu’il était allergique aux produits lactés, rapporte franceinfo.

La maîtresse, qui a distribué les crêpes, a été une nouvelle fois entendue vendredi par les enquêteurs avant de repartir libre. Elle devrait être reconvoquée ultérieurement.

Les parents accusent directement la maîtresse de l’école

Jadhen, 6 ans, était mort peu de temps après avoir mangé une crêpe lors du carnaval de son école maternelle à Limas (Rhône). Il avait l’habitude de manger des crêpes, uniquement confectionnées à l’eau. L’autopsie pratiquée a confirmé que le garçon était mort d’un choc anaphylactique, une réaction allergique immédiate.

Les parents du petit garçon accusent directement la maîtresse de l’école. « Pour moi, c’est totalement la faute de la maîtresse […]. Ils étaient tous au courant pour l’allergie au lait de vache et de ce qu’il fallait faire en cas d’urgence », avait déclaré le père de l’enfant.

Au-delà de l’enquête judiciaire pour déterminer les responsabilités personnelles dans cet accident, une enquête administrative a été ouverte. « L’inspection générale de l’Éducation nationale a été saisie. Une enquête va être menée dans les meilleurs délais », a précisé le rectorat.