Gironde: La mère soupçonnée d'avoir étouffé son bébé à Saint-Macaire incarcérée

FAITS-DIVERS La femme de 39 ans a été incarcérée ce vendredi à Bordeaux…

Mickaël Bosredon

— 

Véhicule de gendarmerie, illustration.
Véhicule de gendarmerie, illustration. — G. Varela / 20 Minutes

Une femme de 39 ans a été présentée jeudi au parquet de Bordeaux, et placée sous mandat de dépôt. Une information judiciaire a été ouverte à son encontre du chef d'homicide volontaire aggravé sur mineure de moins de 15 ans, a indiqué le parquet de Bordeaux ce vendredi. Elle est soupçonnée d’avoir tué par étouffement l’enfant dont elle venait d’accoucher, à Saint-Macaire (Gironde), au sud de Bordeaux.

Dimanche, la gendarmerie de Langon était avisée qu'un nouveau-né venait d'être découvert décédé dans un appartement à Saint-Macaire. La mère et l'enfant étaient immédiatement transportés à l'hôpital de Langon, et les premières constatations médico-légales concluaient que l'enfant, une petite fille, était né vivant, à terme et qu'il avait respiré.

Troisième affaire d’infanticide en quelques jours en Gironde

La jeune femme était alors placée en garde à vue. Son compagnon, qui a fait la macabre découverte, aurait expliqué ne pas avoir vu que sa compagne était enceinte.

C’est la troisième affaire d’infanticide en quelques jours en Gironde, après celle d’une mère qui aurait noyé sa fille dans une baignoire à Bordeaux le 26 mars dernier, et celle d’une autre mère qui aurait empoisonné ses trois enfants, mercredi à Mérignac.