VIDEO. Paris: Jean-Vincent Placé interpellé en état d'ivresse, sa garde à vue prolongée

POLITIQUE Jean-Vincent Placé a été placé en garde à vue pour «outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique, insulte à caractère racial et violence»...

C.Ape. et C.Po.

— 

Jean-Vincent Placé a été arrêté et placé en garde à vue pour outrage et insulte à caractère raciste
Jean-Vincent Placé a été arrêté et placé en garde à vue pour outrage et insulte à caractère raciste — CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP

C’est un retour sur le devant de la scène médiatique dont ce serait probablement bien passé Jean-Vincent Placé. La garde à vue de l’ancien secrétaire d’Etat a été prolongée ce jeudi soir, a appris 20 Minutes de source judiciaire. Il avait été interpellé cette nuit dans le quartier latin, en plein cœur de Paris. Il était dans un état d’ébriété avancé.

L’ancien sénateur écologiste a été placé en garde à vue pour « outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique », « insulte a caractère racial » et « violence sans incapacité commise sous l’emprise de l’ivresse », précise cette source. Une garde à vue prolongée ce jeudi soir par le parquet de Paris.

+Le videur a menacé l’ancien sénateur « de le renvoyer chez lui »

Jean-Vincent Placé, dont l’alcoolémie a été mesurée à 2,3 g par litre de sang, selon une source policière interrogée par l’AFP, aurait insulté la cliente d’un bar du VIe arrondissement de la capitale. Selon les premiers témoignages, cette dernière avait refusé de danser avec lui. Le videur a ensuite mis à la porte l’ancien sénateur qui, se présentant comme ministre, l’a menacé « de le renvoyer chez lui », a rapporté cette source policière.

Alertés, les policiers ont été pris à partie verbalement à leur arrivée par l’ancien responsable politique qui a de nouveau évoqué ses anciennes fonctions avant d’être interpellé.

>> A lire aussi : La photo de Manuel Valls et Jean-Vincent Placé fait beaucoup rire les internautes