Saint-Etienne: L'un des deux évadés de prison est impliqué dans le braquage au Luxembourg

FAITS DIVERS L’homme âgé de 26 ans, considéré comme dangereux, fait partie du quatuor lyonnais soupçonné d’avoir braqué une bijouterie au Luxembourg et pris ensuite une famille en otage…

C.G. avec AFP
— 
La Talaudière, dans la Loire.
La Talaudière, dans la Loire. — Capture d'écran

Une demi-heure de liberté avant que les policiers ne le rattrapent. L’un des deux évadés de La Talaudière (Loire), arrêtés lundi après-midi après avoir escaladé les murs d'enceinte de la prison, est une figure du grand banditisme.

Âgé de 26 ans, l’homme, considéré comme dangereux, fait partie du quatuor soupçonné d’avoir braqué une bijouterie au Luxembourg le 21 mars avant de prendre une famille en otage près de Villefranche-sur-Saône, selon une source proche de l’enquête.

Compte tenu de sa personnalité, l’enquête sur son évasion a été confiée à la police judiciaire par le parquet de Saint-Etienne. Il est extrêmement rare aujourd’hui de pouvoir s’échapper d’une prison par escalade. L’homme aurait semble-t-il confectionner lui-même en cellule un grappin et des cordes.

Placé en garde à vue

Tandis que cet homme était toujours en garde à vue mardi matin, son compagnon d’évasion a été incarcéré dans le quartier disciplinaire de l’établissement pénitentiaire. Ce second détenu a été stoppé dans sa tentative d’évasion avant qu’il ne franchisse le dernier mur d’enceinte par deux agents pénitentiaires qui l’ont plaqué au sol.

« Cette évasion met en lumière les conséquences de l’interdiction des fouilles au corps aléatoires, mais aussi les failles de cette maison d’arrêt vétuste qui possède des angles morts à l’abri des miradors et la nécessité d’en construire une nouvelle », a déclaré le délégué Ufap-Unsa de l’établissement, Stéphane Perrot.