Nîmes: Des chiens retrouvés dans des cages trop petites, sans eau ni nourriture

FAITS DIVERS Un couple a été placé en garde à vue, et sera jugé en octobre prochain...

N.B.

— 

Un chien abandonné (illustration).
Un chien abandonné (illustration). — G. Broone - Sipa

Deux personnes de 18 et 25 ans ont été placées en garde à vue la semaine dernière à Nîmes. Selon France Bleu, ce couple devra répondre devant le tribunal en octobre pour des soupçons de sévices et d’actes de cruauté sur des chiens.

Ce sont deux plaintes de la fondation Brigitte Bardot qui ont alerté les autorités : au domicile de ces deux jeunes Nîmois, deux chihuahuas blessés et amaigris ont été découverts, quatre autres, de plus grande taille, étaient enfermés sans eau ni nourriture dans des cages métalliques bien trop petites pour eux, poursuit le site de la station.

Des amyotrophies des muscles

Un vétérinaire a constaté d’importantes carences alimentaires sur ces toutous, ainsi que des amyotrophies des muscles, qui seraient dues à leur séjour prolongé dans les cages.

Les animaux, qui vivaient dans leur urine et leurs déjections dans une pièce d’une quinzaine de mètres carrés, ont été confiés à des associations, où ils seront soignés. Les deux suspects, eux, ont été laissés libres en attendant leur comparution au tribunal.