Paris: Un homme soupçonné d’agressions avec la «brigade anti-trav» contre des transgenres interpellé

FAITS DIVERS Une vidéo de cette expédition punitive avait été diffusée sur Twitter par l'association Le Refuge...

C.P.

— 

Illustration d'un commissariat de police
Illustration d'un commissariat de police — JACQUES DEMARTHON / AFP

Twitter au service de la justice. Une vidéo diffusée mardi sur le réseau social par l’association Le Refuge, qui lutte contre l’homophobie et la transphobie, et largement relayée a permis d’interpeller un homme soupçonné de violences à l’encontre de transgenres, rapporte Le Parisien.

La scène se passe il y a plus de deux mois, rue de la Jonquière, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Les images, floues, montrent une expédition punitive à l’encontre de trois personnes et particulièrement à l’encontre d’une de ces femmes. Plusieurs inconnus la frappent à coups de pied et d’un bâton. La vidéo, diffusée sur le réseau social Snapchat, est barrée d’un bandeau « brigade anti-trav ».

Un homme interpellé

Les victimes, qui avaient jusqu’ici gardé le silence « par peur des représailles », selon l’amicale des jeunes du Refuge, ont porté plainte ce jeudi matin. Alerté, le maire du XVIIe arrondissement, Geoffroy Boulard a condamné sur son compte Twitter ces violences et également effectué un signalement auprès du commissariat.

>> A lire aussi: Huit jeunes mis en examen, 19 affaires recensées d'agressions homophobes à Tarbes

Si les auteurs des violences sont difficilement reconnaissables, l’homme qui filme a pu être identifié et interpellé, rapporte Le Parisien.