Tarbes: Huit jeunes arrêtés pour de violentes agressions homophobes

FAITS DIVERS Ils contactaient leurs victimes via des sites de rencontre, les attiraient dans un endroit isolé puis les frappaient et les détroussaient. Huit personnes ont été interpellées à Tarbes. Elles ciblaient majoritairement des homosexuels…

H.M.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

Ils sont soupçonnés de 17 agressions violentes avec extorsion, pour la plupart à caractère homophobe. Le procureur de la République de Tarbes, Pierre Aurignac, a annoncé mardi l’arrestation de huit membres d’une bande qui sévissait depuis septembre 2017 dans la préfecture des Hautes-Pyrénées.

>> A lire aussi : Lyon: Un employé de l'aéroport viré (provisoirement) après des propos homophobes et antisémites sur les réseaux sociaux

Selon La Nouvelle République des Pyrénées, les agresseurs suivaient un mode opératoire bien rodé : ils contactaient la victime via des sites de rencontre spécialisés, lui donnaient rendez-vous dans un endroit isolé, puis lui tombaient dessus avant de les accompagner jusqu’à un distributeur pour se faire remettre de l’argent.

Les agresseurs âgés de 18 à 22 ans

Sur les 9 victimes identifiées pour l’heure, 6 sont homosexuelles. Les mis en cause auraient expliqué qu’ils les ont ciblées en supposant qu’elles seraient moins enclines à déposer plainte. Mais la justice retient le caractère homophobe des agressions car seules les cibles homosexuelles ont été violemment frappées.

Les suspects sont âgés de 18 à 22 ans. Ils ont été mis en examen pour « extorsions aggravées, vols aggravés et association de malfaiteurs ». Certains ont été écroués, d’autres placés sous contrôle judiciaire.