Bordeaux: Enquête ouverte pour «homicide» contre la mère d'une petite fille retrouvée noyée dans sa baignoire

FAITS-DIVERS La mère de l'enfant s'accuse elle-même d'avoir noyé sa fille de sept ans, lundi matin à Bordeaux...

M.B.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

Une jeune mère de famille a été placée en garde à vue, lundi, pour « homicide » après s’être accusée d’avoir noyé sa fille de sept ans, a annoncé le parquet. Les faits se sont déroulés lundi matin, peu avant 8 h, dans un appartement d’un immeuble de la rue Mandron, dans le quartier du Grand-Parc, à Bordeaux.

>> A lire aussi : Bordeaux: Une mère en garde à vue après la noyade de sa fille

La mère, qui serait âgée de 24 ans, et qui n’a aucun antécédent judiciaire, a appelé les secours, et s’est accusée d’avoir volontairement noyé sa fille dans la baignoire du domicile familial, selon le parquet. « Elle a été aussitôt été placée en garde à vue, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour homicide volontaire aggravé sur mineurs de moins de 15 ans », a précisé le parquet de Bordeaux.

La mère aurait déjà séjourné en hôpital psychiatrique

L’autopsie qui sera effectuée mardi matin devrait confirmer « la très probable noyade » de la petite fille, selon la même source. « La famille ne faisait l’objet d’aucun suivi socio-éducatif », a également précisé le parquet.

Selon le quotidien Sud Ouest, qui a révélé l’affaire lundi, la mère aurait déjà séjourné par le passé en hôpital psychiatrique. Elle vivait dans cet appartement avec son compagnon, et trois enfants.

Une information judiciaire pourrait être ouverte ce mardi ou demain mercredi.