Loire-Atlantique: Le GIGN appelé pour intervenir dans le pays de Retz

FAITS DIVERS Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale est intervenu, samedi, pour appréhender un homme, qui avait menacé de mort sa conjointe…

David Phelippeau

— 

Des membres de l'unité d'élite, le GIGN, lors d'un exercice. (Illustration)
Des membres de l'unité d'élite, le GIGN, lors d'un exercice. (Illustration) — Michel Medina/AP/SIPA

Drôle de scène au petit matin samedi dans la commune de Machecoul-Saint-Même dans le pays de Retz en Loire-Atlantique. Les hommes de l’antenne du GIGN (groupement d'intervention de la gendarmerie nationale) de Tours ont été appelés en renfort pour interpeller un homme de 28 ans ayant menacé de mort son ex-conjointe, racontent Ouest-France et Presse Océan ce lundi.

>> A lire aussi : Une femme frappée et violée à son domicile à Nantes

Cet homme de 29 ans était recherché depuis le 24 février par les forces de l’ordre. Cette nuit-là, alors qu’il était tout juste sorti de prison, l’individu s’était rendu dans un appartement à Carquefou, dans l’agglomération nantaise, chez sa compagne, mère de ses deux enfants, pour la menacer encore une fois. Les gendarmes avaient été appelés à l’époque, mais l’homme avait toutefois réussi à s’échapper en voiture. Depuis cet épisode, l’individu, considéré comme dangereux, était recherché.

Interpellation sans souci

Vendredi, les enquêteurs ont fini par le repérer. L’homme avait trouvé refuge chez une connaissance à Machecoul-Saint-Même. Samedi, aux aurores, l’interpellation s’est passée sans souci. L’homme a été arrêté et placé en garde à vue dans une brigade de gendarmerie de la compagnie de Nantes chargée de l’enquête, selon Ouest-France. L’individu doit passer en comparution immédiate ce lundi.