Lorraine: Pour blaguer, une employée fait croire à une prise d'otage dans une banque

FAUSSE ALERTE Face aux gendarmes, l'employée d'une agence bancaire de Mirecourt, dans les Vosges, a avoué qu'il ne s'agissait que d'une plaisanterie...

A.I.

— 

Illustration d'un centre d'appel de la gendarmerie, ici à Rennes, en janvier 2018.
Illustration d'un centre d'appel de la gendarmerie, ici à Rennes, en janvier 2018. — C. Allain / 20 Minutes

Un message, avec une photo où l’on voit notamment une petite feuille sur laquelle est écrit « otages », envoyé à tous les contacts enregistrés dans le répertoire de son téléphone vendredi après-midi. Ce même jour une dramatique prise d'otages avait lieu à Trèbes.

L’expéditrice du message, une employée d’une agence bancaire de Mirecourt, dans les Vosges, cherchait visiblement à plaisanter, explique Vosges Matin.

Un ami donne l’alerte aux gendarmes

Parce qu’il n’y avait aucune prise d’otages dans cette commune. C’est ce qu’ont découvert les gendarmes dépêchés sur place après avoir été alertés par un ami de l’employée, croyant qu’il se passait vraiment quelque chose de grave à la banque.

Face aux militaires, l’employée a reconnu qu’elle ne voulait faire qu’une plaisanterie. Reste que l’état-major du groupement départemental va rédiger un renseignement judiciaire à destination des services du procureur de la République, poursuit le quotidien lorrain.