Nancy : Un surveillant de prison suspecté de trafic de téléphones interpellé sur le parking d’une zone commerciale

LA MAIN DANS LE SAC Un surveillant du centre pénitentiaire de Nancy a été interpellé sur le parking d’une zone commerciale alors qu’il recevait une vingtaine de téléphones portable…

G.V.

— 

Illustration d'un gardien de prison.
Illustration d'un gardien de prison. — C. Villemain / 20 Minutes

Un surveillant du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville était étroitement surveillé depuis le mois de janvier par les policiers du SRPJ de Nancy. Le gardien, qui était précédemment surveillant à Fresnes (Val-de-Marne), était soupçonné de faire entrer des téléphones portables en détention à Nancy, rapporte l’Est Républicain.

>> A lire aussi : Que va changer l'installation de téléphones dans les cellules de prison?

Un sac contenant des portables

Il a finalement été interpellé mardi, sur le parking d’une zone commerciale alors que la compagne d’un détenu venait de lui remettre un sac contenant une vingtaine de téléphones portables destinés à des détenus, moyennant finances, précisent nos confrères. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Metz et placé à l’isolement par mesure de sécurité avant d’être jugé en comparution immédiate. La jeune femme ainsi que deux détenus seront présentés également à la justice.