Attaques terroriste dans l'Aude: Un lieutenant-colonel de la gendarmerie a pris la place d'une otage

AUDE L'homme, dont Gérard Collomb a salué l'héroïsme, a été grièvement blessé par balles. Son pronostic vital est engagé...

Manon Aublanc et C.Po.

— 

Les forces de l'ordre ont tué l'assaillant lors de l'assaut dans le supermarché de Trèbes, le 23 mars 2018.
Les forces de l'ordre ont tué l'assaillant lors de l'assaut dans le supermarché de Trèbes, le 23 mars 2018. — PASCAL PAVANI / AFP

 Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a salué l'« héroïsme » du lieutenant-colonel de gendarmerie « gravement blessé » après s’être proposé comme otage, vendredi, dans un supermarché de Trèbes (Aude). Arnaud Beltrame, âgé de 44 ans, a été touché de plusieurs balles. Son pronostic vital reste engagé ce soir.

A l’arrivée de Redouane Lakdim dans le supermarché, une cinquantaine de personnes se trouvait dans le magasin, a indiqué le procureur de la République de Paris, François Molins. Au cours des négociations pour obtenir la libération des otages, le lieutenant-colonel Beltrame, arrivé l’an dernier dans le groupement de gendarmerie de Carcassonne, s’est proposé en remplacement. Proposition acceptée par le terroriste qui a ensuite menacé de « tout faire sauter » en cas d’intervention de police, a précisé le magistrat.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’assaillant a tiré à plusieurs reprises sur le lieutenant-colonel Beltrame, le blessant très grièvement. Ce sont ces tirs qui ont poussé le GIGN a donné l’assaut.

>>Suivez la situation après la prise d'otages à Trèbes par ici...

Un autre gendarme blessé par balle

Le ministre de l’Intérieur a précisé, qu’une fois à l’intérieur, le lieutenant-colonel avait laissé son téléphone ouvert, ce qui a permis aux forces d’intervention à l’extérieur du Super U d’entendre ce qu’il se passait dans le supermarché pendant la prise d’otages et donné l’assaut en entendant les coups de feu.

Un autre gendarme, qui se trouvait dans la colonne du GIGN, a été blessé par balles pendant l’intervention. Ses jours ne sont pas en danger. Un CRS a également été blessé par balles à l’épaule un peu plus tôt dans la matinée.

Un parcours sanglant

Redouane Lakdim, l’auteur des attaques a d’abord braqué un automobiliste à Carcassonne, pour lui voler sa voiture. L’homme a tiré plusieurs coups de feu, tuant le passager et blessant le conducteur. Peu après, l’assaillant a tiré sur un groupe de CRS rentrant du footing, blessant l’un d’eux à l’épaule. Son pronostic vital n’est pas engagé.

>> A lire aussi : VIDEO. Prise d'otages à Trèbes: «Les attaques de l'Aude nous rappellent le haut degré de menaces pesant sur notre pays»

Le suspect s’est ensuite rendu dans un supermarché de Trèbes. Redouane Lakdim a tué deux personnes avant de prendre des clients en otage. L’assaillant, qui s’est réclamé du groupe djihadiste Etat islamique, a été tué par les forces de l’ordre lors de l’assaut. Quelques minutes plus tard, Daesh a revendiqué l’attaque.