Paris: Un policier blessé par balle lors d'un exercice informel dans un commissariat

FAITS DIVERS L’homme a reçu une balle dans le ventre lors d’un exercice informel. Ses jours ne sont pas en danger…

Caroline Politi

— 

Illustration police
Illustration police — BERTRAND GUAY / AFP

Dramatique loi des séries. Alors qu’une policière de Saint-Denis est toujours entre la vie et la mort après avoir reçu une balle dans la tête - probablement lié à une erreur de manipulation d’un de ses collègues -, un autre fonctionnaire a été blessé par balle dans un commissariat du IXe arrondissement de Paris, a appris 20 Minutes de source policière, confirmant une information de RTL.

>> A lire aussi : Pour soutenir la famille d'un policier de la BRI tué par accident, une cagnotte est lancée

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’accident s’est produit dimanche après-midi lors d’un exercice informel organisé par deux patrouilles au sein même du commissariat. Ils en avisent leur supérieur et démarrent une simulation d’interpellation. Mais l’un d’entre eux n’aurait pas correctement neutralisé son arme avant l’exercice et une balle s’est logée dans le ventre de celui qui jouait le malfrat, juste sous son gilet pare-balles. Transporté en urgence à l’hôpital, son état n’inspire néanmoins pas d’inquiétude. Selon nos informations, il est ressorti mercredi.

La police des polices saisie

La préfecture de police a immédiatement saisi l'IGPN, la police des polices, pour faire toute la lumière sur cet incident qui aurait pu avoir des conséquences autrement plus dramatiques.

Pourquoi ces quatre policiers ont organisé cet exercice ? Ont-ils réellement eu l’aval de leur gradé ? Les exercices sont normalement organisés par la sous-direction de la formation, dans des lieux adaptés, encadrés par des formateurs et chaque arme est mise en sécurité. Les tests d'alcool et de stupéfiants effectués sur les policiers qui participaient à «l'exercice» se sont révélés négatifs.