VIDEO. Paris: La police interpelle plus de 60 militants kurdes après deux manifestations illégales

FAITS DIVERS Deux manifestations de militants pro-kurdes non déclarées se sont déroulées mardi à Paris et ont conduit à l’intervention des forces de l’ordre…

Floréal Hernandez

— 

Des CRS. (Illustration)
Des CRS. (Illustration) — FRED SCHEIBER

Mardi, des militants kurdes se sont mobilisés à Paris. Deux manifestations​ ont été organisées, une première dans le secteur des Invalides à la mi-journée et une seconde vers 20h45 place de la Concorde, où se trouve l’ambassade des Etats-Unis notamment. Pour ces deux rassemblements, aucune « déclaration préalable » n’avait été deposée, indique la préfecture de police de Paris. Conséquence, les forces de l’ordre sont intervenues par deux fois.

La première, la cinquantaine de militants kurdes ont été « interpellés aux fins de vérification de leur identité […]. Seuls quatre d’entre eux ont été mis en garde à vue pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », selon la préfecture de police. Personne n’a été blessée lors de cette intervention.

Sept blessés légers selon les pompiers

Lors de la seconde manifestation pour la défense des Kurdes de la ville syrienne d'Afrin encerclée par l’armée turque, ce sont 150 militants kurdes qui se sont réunis et qui « ont été invités à se disperser après contrôles d’identité ». Leur refus a conduit à leur interpellation et l’utilisation de gaz lacrymogènes par les CRS. 59 personnes ont été placées en garde à vue. « La dispersion totale a eu lieu à 00h40 », note la préfecture de police.

Aucun membre des forces de l’ordre n’a été blessé. La brigade des sapeurs-pompiers de Paris annonce à 20 Minutes la prise charge de « sept blessés légers en marge de la manifestation devant l’ambassade des Etats-Unis. Il s’agirait d’une manifestation pro-kurde ».