EDIT : Cet article a été modifié, après les déclarations du procureur de la République.

L’explosion a réveillé les habitants du quartier du Chemin bas d’Avignon, à Nîmes, dans le Gard : ce lundi, peu avant 8 h, des malfaiteurs, au nombre de deux, ont attaqué à l’explosif un dépôt de la Banque Postale.

Les deux cambrioleurs se seraient enfuis sur une moto, qui aurait été retrouvée à quelques kilomètres de là.

>> A lire aussi : A qui sont ces 86.000 euros tombés d'une fenêtre en pleine perquisition ?

Une enquête ouverte

Tandis que ce lundi matin, la presse régionale évoquait un butin estimé entre 200.000 et 300.000 euros, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, a indiqué à Objectif Gard dans l’après-midi que les cambrioleurs étaient repartis bredouilles. « Ils n’ont rien dérobé », a-t-il indiqué au site d’actualité.

Une enquête a été ouverte, pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé, ce lundi, dans ce dépôt de fonds, et tenter de mettre la main sur les malfaiteurs.