Fontainebleau: Une directrice d’école jugée pour violences volontaires sur des élèves de maternelle

JUSTICE Après plusieurs mois d’enquête, six élèves de petite section auraient été victimes des agissements de la directrice de l’école de la Cloche à Fontainebleau, en Seine-et-Marne…

Caroline Sénécal

— 

Une salle d'audience du tribunal de Fontainebleau (Illustration).
Une salle d'audience du tribunal de Fontainebleau (Illustration). — Vincent Loison/SIPA

L’ancienne directrice de l'école de la Cloche à Fontainebleau (Seine-et-Marne) est renvoyée ce lundi devant le tribunal correctionnel pour violences volontaires, sans incapacité totale de travail. « Elle hurlait sur les enfants, les poussait sur des bancs, les secouait », explique le procureur de la République de Fontainebleau (Seine-et-Marne) dans  Parisien.

La directrice ne reconnaît aucun fait

Les maltraitances ont eu lieu entre le 5 septembre et le 31 octobre 2016. Moins d’une dizaine d’élèves de petite section de maternelle ont alerté leurs parents des agissements de la directrice. Cette dernière ne reconnaît aucun fait.

>> A lire aussi : Condamnée pour maltraitance, une employée de crèche pourrait reprendre son travail

Après une suspension de quatre mois, la quinquagénaire est mutée dans une école voisine. Selon Le Parisien, elle serait en arrêt maladie aujourd’hui. La directrice encourt jusqu’à trois ans de prison.