Indre-et-Loire: Des centaines de demandeurs d'emploi victimes d'arnaque

ENQUETE Des dizaines voire des centaines de chômeurs auraient été visés par cette escroquerie... 

L.Br.

— 

La carte bancaire, vache à lait ?
La carte bancaire, vache à lait ? — M.Libert/20 Minutes

La méthode était bien rodée pour escroquer les demandeurs d’emploi d’Indre-et-Loire. Des annonces sans faute d’orthographe, avec le logo Pôle emploi, concernant la plupart du temps le secteur des services étaient postées sur des sites internet, rapporte France Bleu Touraine, qui révèle que cette arnaque concerne des centaines, voire des milliers de chômeurs.

>> A lire aussi : Paris. Jean-Paul Huchon se fait arnaquer de 13.000 euros par de faux plombiers

Les candidats intéressés par cette offre d’emploi fictive communiquent avec le « recruteur » par mail. Lors de ces échanges, celui-ci propose à ses victimes un chèque de 1.000 ou 2.000 euros pour acheter du matériel. Une fois le chèque reçu par le candidat, le recruteur le contacte en urgence : il y a un trop-perçu dans le montant du chèque.

Chèque en bois

Il demande alors un remboursement de la différence, quelques centaines d’euros, au moyen d’un virement par carte prépayée. Le candidat envoie la somme, et le recruteur récupère ainsi l’argent en liquide. Quant au chèque reçu par le demandeur d’emploi : le salarié ne peut donc pas toucher l’argent promis.

Ces six derniers mois, cinq personnes par semaine sont venues déposer plainte au commissariat de Tours. L’enquête est en cours pour retrouver ces escrocs, qui peuvent être n’importe où dans le monde.