Nantes: Le retraité ne s'était pas laissé faire, son agresseur cagoulé et armé condamné

FAITS DIVERS Un jeune homme de 22 ans a été jugé lundi à Nantes...

J.U.

— 

Illustration gendarmerie.
Illustration gendarmerie. — JAUBERT/SIPA

Il a été jugé ce lundi après-midi à Nantes, en comparution immédiate. Un jeune homme de 22 ans a été condamné à une peine de dix-huit mois de prison dont neuf avec sursis. Il avait été interpellé jeudi soir dans le vignoble nantais après s’être introduit chez un couple de retraités, à La Regrippière. L’agresseur avait débarqué au domicile de ses victimes cagoulé et muni d’une arme, et a exigé qu’on lui remette de l’argent. Il se connaissaient, les victimes étant des amis des parents du prévenu, rapporte Ouest-France.

Il tire en l’air

Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. Le propriétaire des lieux, âgé de 77 ans, n’avait pas cédé à la menace et avait refusé de donner quoi que ce soit, alors que sa femme rentrait au même moment à son domicile. Le voleur avait alors tourné les talons et a tiré une balle en l’air, avant de s’enfuir à bord d’une voiture.

Grâce à une enquête de voisinage, les gendarmes avaient retrouvé la trace de cet homme peu après l’incident. Son arme (c’était un pistolet d’alarme) ainsi que l’emballage de sa cagoule se trouvaient dans le véhicule.