Saint-Nazaire: Un appel à victimes après des vols d'objets de culte dans les églises

FAITS DIVERS La gendarmerie invite les propriétaires à se faire connaître.

D.P. et G.L.
— 
Les objets volés, découverts chez des receleurs.
Les objets volés, découverts chez des receleurs. — Gendarmerie de Loire-Atlantique

L’enquête aura été rondement menée. Entre le 10 et le 21 février 2018, sept vols sont commis dans des églises sur le ressort de la compagnie de gendarmerie de Saint Nazaire. D'autres méfaits du même ordre sont signalés dans le Morbihan. L’enquête permet d’établir que les individus profitent du créneau d’ouverture de ces édifices religieux pour fracturer les portes des sacristies et dérober des objets de culte.

>> A lire aussi : Nantes: Qui a volé la couronne de l'enfant Jésus à l'église Sainte-Croix?

Le 20 février dernier, le comportement suspect d’un individu interpelle un témoin qui le signale à la gendarmerie. Les investigations des enquêteurs de la brigade des recherches de Saint-Nazaire et de la brigade de Savenay aboutissent à l’interpellation à Saint-Dolay (56) de deux personnes âgées de 32 et 46 ans.

Une vingtaine d'objets non identifiés

Placés en garde à vue, ils reconnaissent leur implication dans une dizaine de cambriolages dans les lieux de culte, commis en Loire-Atlantique et dans le Morbihan. Les deux hommes, déjà connus de la justice, ont depuis été mis en examen et incarcérés.

Une partie des objets de culte ont été identifiés et seront restitués à leurs propriétaires. Le provenance d'une autre partie des reliques retrouvées chez les deux hommes lors d'une perquisition reste à l'heure qu'il est inconnue.

La gendarmerie de Saint-Nazaire a diffusé sur sa page Facebook les photos de cette vingtaine d'objets (calice, ciboire, crucifix, statue...).

Elle invite les personnes qui identifieraient ces objets à contacter la brigade au 02 40 70 61 68 ou par courriel : br.st-nazaire@gendarmerie.interieur.gouv.fr.