Alpes-Maritimes : Sept personnes en garde à vue pour un home jacking record à 10 millions d’euros

FAITS DIVERS Une bande organisée serait à l’origine du cambriolage de la luxueuse villa d’un Autrichien et d’une Russe en janvier, dans un quartier huppé de La Turbie…

C.D.
— 
Le gang présumé est entendu dans le cadre d’une garde à vue de 96 heures pour association de malfaiteurs, séquestration et vol en bande organisée.
 (Photo d'illustration).
Le gang présumé est entendu dans le cadre d’une garde à vue de 96 heures pour association de malfaiteurs, séquestration et vol en bande organisée. (Photo d'illustration). — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Après leur intepellation spectaculaire mardi au péage de La Turbie, sept personnes se trouvent toujours en garde à vue dans le cadre du home jacking record de 10 millions d’euros qui a eu lieu en janvier dans un quartier huppé de cette commune des Alpes-Maritimes.

Il s’agit de cinq hommes et deux femmes, indique Nice-Matin, citant le procureur de Grasse. Trois femmes ont quant à elles été remises en liberté.

Association de malfaiteurs

Les sept membres du gang présumé, entendus dans le cadre d’une garde à vue de 96 heures pour association de malfaiteurs, séquestration et vol en bande organisée, devraient être déferrés samedi.

Nice-Matin rappelle que le home-jacking avait eu lieu dans une luxueuse villa appartenant à un ressortissant autrichien et sa femme russe. Les malfaiteurs les avaient tenus en respect pendant qu’ils mettaient à sac leur domicile, et faisaient main basse sur de la bagagerie, des valeurs et une voiture notamment.

La somme exacte du préjudice est toujours en cours d’estimation.