Var: Une pétition pour retrouver les passants qui ont battu à mort le chiot Noé

MALTRAITANCE ANIMALE Des promeneurs auraient tué un chiot Jack Russel de 7 mois dimanche matin dans la forêt de la Seyne-sur-Mer, parce qu’il suivait leurs bouledogues de près…

C.D.
— 
Un chiot de race Jack Russel.
Un chiot de race Jack Russel. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

La pétition en ligne a déjà réuni plus de 20 000 signatures. Elle est adressée au maire de la Seyne-sur-Mer, dans le Var, et relate « le dernier voyage de Noé », un chiot Jack Russel de 7 mois retrouvé mort dimanche matin dans la forêt par une promeneuse.

Selon cette témoin, quatre promeneurs accompagnés de deux bouledogues ont porté les coups mortels à Noé, sans doute échappé de sa maison, proche de la forêt, par un trou dans la clôture du jardin creusé par des sangliers.



Elle avait dépassé le groupe un peu plus tôt, et aurait eu le temps de les entendre se plaindre que le chiot « gênait » leur promenade parce qu’il suivait leurs chiens de près. « L’instant d’après, Noé a poussé des hurlements stridents, la dame a rebroussé chemin et l’a retrouvé dans son sang », raconte la pétition.

Une plainte déposée

Transporté d’urgence chez le vétérinaire, Noé est décédé des suites de ses blessures.

Selon la pétition, une plainte a été déposée pour que « Noé ne disparaisse pas dans l’indifférence, et pour que les auteurs de ce crime soient retrouvés et punis ».

De tels actes sont passibles de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, selon le code pénal.