VIDEO. Disparition d’Arthur Noyer: Nordahl Lelandais avoue avoir «pris en stop» le jeune caporal le soir de sa disparition

ENQUETE Il dit ensuite l’avoir déposé quelques kilomètres plus loin…

H. B.

— 

Nordahl Lelandaisa été entendu début février dans l'affaire de la disparition d'un militaire.
Nordahl Lelandaisa été entendu début février dans l'affaire de la disparition d'un militaire. — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Il est de nouveau passé aux aveux. Auditionné par les juges le 5 février, Nordahl Lelandais aurait reconnu avoir croisé Arthur Noyer la nuit de sa disparition, indique ce vendredi des sources proches du dossier. Le meurtrier présumé de la petite Maëlys aurait en effet avoué avoir « pris en stop » le jeune caporal de 23 ans lors de la nuit du 11 au 12 avril, à la sortie d’une boîte de nuit à Chambéry (Savoie).

Nordahl Lelandais dit ensuite l’avoir déposé quelques kilomètres plus loin.

Il nie toujours toute implication dans la mort du jeune homme

Jusqu’à présent, Nordahl Lelandais reconnaissait seulement avoir été présent à Chambéry ce soir là. Il nie cependant toute implication dans la mort du jeune homme de 23 ans.

Cet aveu a été fait devant la juge d’instruction de Chambéry chargée de l’affaire lors de son audition début février, a-t-on ajouté de mêmes sources, confirmant une information de BFMTV.

>> A lire aussi : Les ossements retrouvés sont bien ceux du jeune caporal

Nordalh Lelandais, qui a avoué avoir tué la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août dernier, a aussi été mis en examen pour l’assassinat du caporal Arthur Noyer. Il est soupçonné d’avoir enlevé Arthur Noyer puis de l’avoir tué. Les gendarmes ont pu établir qu’il se trouvait aux mêmes endroits que le militaire, le soir de sa disparition. Les deux téléphones du suspect ont borné aux mêmes points que celui d’Arthur Noyer. Sa voiture avait également été repérée sur les caméras de vidéosurveillance.