Gennevilliers: Deux blessés dont un grave, 9 interpellations après deux bagarres entre bandes rivales

VIOLENCE Mardi matin, un jeune homme a été grièvement blessé à l’œil après une rixe entre deux bandes à Gennevilliers. L’affrontement a repris mardi soir entre les protagonistes et fait un nouveau blessé…

F.H. avec AFP
— 
Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Guerre de bandes dans les Hauts-de-Seine ? Mardi matin, une première rixe entre bandes rivales des cités des Agnettes et des 3F à Gennevilliers a fait un blessé grave – un adolescent de 16 ans a été blessé à un œil par un tir de pistolet à grenailles –, une seconde bagarre a éclaté dans la soirée à Asnières-sur-Seine.

Gennevilliers. (Illustration)
Gennevilliers. (Illustration) - Maps4News

Cette deuxième rixe fait suite aux heurts du matin. Vers 22h00, les deux bandes se sont à nouveau affrontées à coups de barres de fer et de bâtons et un jeune des Agnettes blessé – contusions et hématomes au bras et au visage notamment – a dû être hospitalisé.

Un homme est toujours recherché par la police

Après le premier règlement de compte, deux jeunes majeurs avaient été interpellés et se trouvaient toujours en garde à vue mercredi. Un troisième suspect est toujours recherché.

Suite au second affrontement, ce sont sept jeunes, âgés de 16 à 20 ans, qui ont été placés en garde à vue​. Cette nouvelle rixe « semble faire suite aux événements antérieurs », sans que l’on connaisse pour l’instant l’origine du différend, précise une source policière à l’AFP.

Des attroupements de jeunes de ces mêmes quartiers, porteurs de bombes lacrymogènes notamment sur la voie publique, avaient déjà été signalés par les riverains et dispersés par la police dimanche à Gennevilliers.