VIDEO.Pau: La police refuse d'enregistrer la plainte d'un SDF agressé dans la rue

FAITS DIVERS Un sans-abri a été victime d’une agression dans la rue à Pau le 24 février. Il s’est rendu à quatre reprises au commissariat pour y déposer plainte mais les policiers ont refusé de l’enregistrer, avançant notamment qu’il leur fallait un certificat médical…

E.P.

— 

Le sans-abri a essayé à plusieurs reprises de porter plainte, après son agression.
Le sans-abri a essayé à plusieurs reprises de porter plainte, après son agression. — Capture d'écran Google maps

Kip, c’est le surnom d’un homme qui vit dans la rue à Pau. Samedi, il a été violemment agressé sans raison. France Bleu Béarn qui a été témoin de l’agression, raconte qu’il a reçu un coup de pied dans la tête alors qu’il était assis par terre, et beaucoup d’autres ont suivi lorsque Kip s’est retrouvé au sol. Les deux sacs du SDF ont été jetés au beau milieu de la rue et avant de partir, l’inconnu lui a aussi jeté des canettes et même un panneau d’interdiction de stationner.

 

>> A lire aussi : Paris: Deux hommes tentent de brûler vif un SDF et lui volent son chien

Le lendemain de son agression, Kip se rend au commissariat à 7 h 30. On lui demande de revenir à 8 h, ce qu’il fait. A ce moment-là le policier qui le reçoit refuse de prendre sa plainte puisqu’il n’a pas de certificat médical. Les deux fois suivantes, Kip fait face à des refus, au motif qu’il ne connaît pas l’identité de son agresseur…

>> A lire aussi : Rennes: En semi-liberté, deux détenus agressent un SDF et un agent de sécurité

La responsable départementale de la police, Brigitte Pommereau, reconnaît que c’est « un loupé de ses services », selon France Bleu Béarn. Ce vendredi, elle a assuré que Kip devrait pouvoir enfin déposer plainte.