Lorraine: Un groupe spécialisé dans les «raids de vols de véhicules» démantelé

ENQUETE Quatre hommes ont été incarcérés, suspectés d'organiser de nombreux vols de véhicules en Lorraine, en Allemagne et au Luxembourg...

A.I. avec AFP

— 

Lorraine: Un groupe spécialisé dans les «raids de vols de véhicules» démantelé (Illustration)
Lorraine: Un groupe spécialisé dans les «raids de vols de véhicules» démantelé (Illustration) — FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES

Ils sont suspectés d’avoir organisé plusieurs « raids de vols de véhicules » en Lorraine, en Allemagne, mais aussi au Luxembourg. Quatre hommes ont été incarcérés il y a quelques jours après le démantèlement par la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy de ce groupe de serial voleurs.

« Un groupe de deux à quatre voleurs, très actifs depuis le mois de septembre 2017, s’était spécialisé dans la commission de raids de vol de voitures de grosse cylindrée, de véhicules utilitaires et de cambriolages de commerces », a expliqué la Jirs.

Un suspect en fuite

Les quatre hommes incarcérés ont été mis en examen pour « vols en bande organisée, recel de vol en bande organisée, recel en bande organisée, recel de vol et association de malfaiteurs », selon un communiqué de la Jirs. Ils encourent jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle.

Deux autres individus ont été placés sous contrôle judiciaire pour les mêmes faits. Un septième homme est en fuite.

>> A lire aussi: Un trafic de voitures volées entre Nîmes et Marseille pouvant concerner jusqu'à 20.000 véhicules en passe d'être démantelé

Une vingtaine de faits ont été commis en Moselle, une dizaine en Meurthe-et-Moselle et une dizaine en Allemagne et au Luxembourg.

Deux caravanes, une moto et treize autres véhicules

Les individus ont été interpellés par la gendarmerie en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans le Doubs et l’Yonne.

Lors des perquisitions, « 20.650 euros en numéraire, deux caravanes et une moto volées, treize véhicules comportant des pièces volées, cinq moteurs volés, diverses pièces et vêtements volés, du matériel d’effraction et de ré-encodage, ainsi que six armes de chasse détenues illégalement » ont été saisis, a listé la juridiction.