Val-de-Marne: Un faux policier dérobe pour environ 500.000 euros de pièces de collection à un couple de retraités

FAITS DIVERS Le préjudice a été estimé par les victimes à environ 500.000 euros…

Thibaut Chevillard

— 

Illustration police judiciaire.
Illustration police judiciaire. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
  • Un couple de personnes âgées s’est fait voler samedi des pièces de collection par un homme ayant prétendu être policier.
  • L’enquête a été confiée à la BRB.

Il ne s’est pas méfié. Samedi, un couple de personnes âgées de 89 et 90 ans s’est fait dérober un nombre important de « pièces de collection » par un homme s’étant présenté à leur domicile comme étant policier, indique à 20 Minutes une source policière, confirmant une information du Point.

>> A lire aussi : Paris: Une octogénaire victime d’un vol avec violences mercredi est décédée

Le montant du préjudice a été estimé par les victimes à 500.000 euros. « Il s’agit d’une première estimation qui mérite d’être affinée avec des spécialistes », nous confie une source judiciaire.

L’homme s’est rendu au domicile des victimes, à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), samedi à l’heure du déjeuner. Il leur a présenté une fausse carte de police, puis il leur a expliqué qu’elles avaient été victimes d’un cambriolage. Il est venu, leur a-t-il dit, pour effectuer des « vérifications ».

« Un scénario classique »

Troublés, les retraités le font entrer dans leur appartement et lui indiquent l’endroit où sont rangées les pièces rares que collectionne le mari, un ancien ingénieur. Des pièces d’une grande valeur, dont certaines datent du XIVe siècle.

Le faux policier a alors affirmé aux victimes qu’il devait emporter les classeurs contenant les pièces afin d’effectuer des relevés d’empreintes, indique une source judiciaire. Après son départ, elles ont pris contact avec le commissariat local. « C’est un scénario classique. Les personnes sont mises en confiance et ne font pas attention. » Le parquet de Créteil a ouvert une enquête de flagrance confiée aux policiers de la BRB (Brigade de répression du banditisme) de la police judiciaire parisienne.