Rouen: Victime d’une arnaque à l’horodateur, il se fait voler plusieurs milliers d’euros

ESCROQUERIE Le client d’un parking a été victime de la technique du collet marseillais : sa carte bancaire a été « avalée » et son compte en banque vidé…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration horodateur
Illustration horodateur — BEBERT BRUNO/SIPA

Un homme a été escroqué de plusieurs milliers d’euros dans un parking de Rouen (Seine-Maritime), ce mardi, après être venu en aide à un individu dans l’incapacité de payer son stationnement faute de carte bancaire, rapporte 76-actu.

Un homme lui demande de payer à sa place

La technique est visiblement bien rodée. L’homme vient de garer son véhicule lorsqu’il est abordé par un individu parlant anglais. Ce dernier lui explique qu’il ne peut payer l’horodateur puisqu’il n’a pas de carte bancaire. Il lui demande s’il peut régler son stationnement en échange d’un billet de cinq euros. Serviable, le premier automobiliste s’exécute. Mais au moment de payer la facture, sa carte bancaire est avalée par l’horodateur.

>> A lire aussi : Nord: Non, les mairies ne vous remboursent pas en prenant votre carte bancaire

La victime décide alors d’aller signaler les faits à sa banque. Lorsqu’il revient dans le parking, l’homme auquel il avait voulu porter secours l’attend… avec la carte bancaire et la lui rend en lui indiquant que l’horodateur l’avait éjectée peu après son départ.

La technique du collet marseillais

Ce n’est que plusieurs heures après sa mésaventure, en consultant ses comptes bancaires que l’usager s’est aperçu que plusieurs milliers d’euros avaient été débités le jour même. Il a immédiatement alerté la Ville de Rouen de l'arnaque, la police ainsi que la société qui gère les horodateurs.

>> A lire aussi : Toulouse: L'incroyable tour de passe-passe de deux escrocs au moment de payer

Il semble que l’appareil était « piégé » par des malfaiteurs via la technique du collet marseillais. Le procédé, qui consiste à retenir une carte bancaire pour feindre son avalement, est connu des autorités. L’automobiliste dépouillé a décidé de déposer plainte.