Corse: Un adjudant de l'armée se tue dans un accident de wingsuit

ACCIDENT L’adjudant Serge Leroy s’est élancé du Capu d’Ortu mardi après-midi et n’a plus jamais donné de nouvelles…

A.M.

— 

Photo d'illustration d'un vol en wingsuit.
Photo d'illustration d'un vol en wingsuit. — Caters News Agency/SIPA

Après deux jours de recherche en Corse, le corps de l’adjudant Serge Leroy a finalement été localisé non loin de l’endroit où il devait s’élancer en wingsuit, mardi après-midi, selon la Provence. En plus de sauter en parachute pour le 2e Rep de Calvi, Serge Leroy affectionnait particulièrement la pratique du base-jump.

>> A lire aussi : VIDEO. Waouh, les Soul Flyers réussissent l'exploit d'entrer en wingsuit dans un avion en vol

Cause accidentelle

Mardi après-midi vers 16 heures il avise un ami qu’il est prêt à s’élancer du Capu d’Ortu, un endroit qu’il apprécie. Ne le voyant pas arriver et sans autres nouvelles, son ami prévient rapidement les secours. Ce n’est qu’après deux jours d’intenses recherches que l’hélicoptère de la gendarmerie localise le corps de l’adjudant, à proximité de l’endroit d’où il s’est élancé. Un médecin du centre hospitalier d’Ajaccio a constaté son décès et sa cause accidentelle. La pratique du wingsuit est très risquée, le moindre écart de trajectoires ou de changements de courants aériens peuvent être fatals.