Affaire Maëlys: La maison des parents de Nordahl Lelandais visée, les autorités appellent à ne pas faire d'amalgame

FAITS DIVERS Plusieurs incidents ont eu lieu dans le quartier où se situe la maison des parents de Nordahl Lelandais, quelques jours après que leur fils ait avoué avoir tué la petite Maëlys...

Caroline Girardon

— 

Domessin Pont de Beauvoisin le 04/09/2017: Le domicile du suspect interpelle dimanche matin mis en examen et écroué pour enlèvement et séquestration d un mineur de 15 ans
Domessin Pont de Beauvoisin le 04/09/2017: Le domicile du suspect interpelle dimanche matin mis en examen et écroué pour enlèvement et séquestration d un mineur de 15 ans — SIPA
  • Plusieurs incidents ont émaillé le week-end dernier, près du domicile des parents de Nordahl Lelandais.
  • Les gendarmes, qui se disent « très attentifs à cette situation », rappellent l’importance de ne « pas faire d’amalgame ».

Des insultes, des menaces. Et surtout des jets de pétards qui ont fait craindre le pire à tous les voisins du quartier, pensant entendre des coups de feu. Dans la nuit de vendredi à samedi, puis le lendemain soir, plusieurs incidents ont secoué le village de Domessin en Savoie. Plus précisément dans le quartier où se situe la maison des parents de Nordahl Lelandais, qui avait avoué la veille, avoir tué la petite Maëlys « par accident ».

>> A lire aussi : Disparition de Maëlys: Domessin, le village où réside le suspect numéro un, est sous le choc

« Un incident nous a été signalé par les voisins qui ont été importunés », rapporte-on à la gendarmerie, confirmant ainsi une information du Dauphiné Libéré. « Ils ont eu peur à cause de détonations. Mais il n’y a pas eu de tirs », précise-t-on à 20 Minutes.

« Les gens ne doivent pas faire d’amalgame »

Le maire de la commune, qui a refusé de s’exprimer sur le sujet, a organisé une réunion dans la foulée. Histoire de rassurer les voisins qui n’en dormaient plus la nuit. Et appeler les citoyens à plus de sérénité.

Plus de peur que de mal mais les gendarmes se disent aujourd’hui « très attentifs à cette situation ». D’autant que l’enquête est encore loin d’être bouclée. Nordhal Lelandais n’a toujours pas donné la moindre explication sur les circonstances de la mort de la fillette. Il devrait d’ailleurs être entendu à ce sujet jeudi par le juge d’instruction.

>> A lire aussi : VIDEO. Affaire Maëlys: «On imagine le monstre qu’il doit être», estime un ami de Nordahl Lelandais

« Nous avons prévu de renforcer les patrouilles et la surveillance aux abords du domicile des parents de Nordahl Lelandais afin d’éviter toute dérive », indique une source proche de l’enquête. Et d’ajouter : « Il est important de maintenir le calme. Les gens ne doivent pas faire d’amalgame entre le suspect et ses proches. Cela relève de la logique. »