Michel Fourniret a avoué deux nouveaux meurtres

ENQUETE Condamné à la perpétuité en 2008 pour sept meurtres de jeunes filles, Michel Fourniret a été auditionné dans le plus grand secret au palais de justice…

20 Minutes avec AFP

— 

Michel Fourniret à son arrivée à la prison de Charleville-Mézières après avoir été condamné à perpétuité incompressible, le 28 mai 2008.
Michel Fourniret à son arrivée à la prison de Charleville-Mézières après avoir été condamné à perpétuité incompressible, le 28 mai 2008. — Y. HERMAN / REUTERS

Son audition a eu lieu dans le plus grand secret. Le tueur en série Michel Fourniret a été entendu la semaine dernière par un juge d’instruction à Paris et a avoué les meurtres de deux femmes, a-t-on appris ce vendredi auprès de l'avocat d'une des familles de victimes.

Il avait dans un premier temps reconnu avoir « croisé la route » de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece, toutes les deux tuées au début des années 1990, avait-on appris plus tôt dans la journée de source proche de l’enquête, confirmant une information de M6.

Condamné à la perpétuité en 2008 pour sept meurtres de jeunes filles, Michel Fourniret a été auditionné au palais de justice, rapporte la chaîne.

>> A lire aussi : Accusé d'avoir assassiné une femme pour un trésor, le tueur en série est renvoyé aux assises

Des aveux « elliptiques »

Celui qu’on surnomme « l’ogre des Ardennes » a fait des aveux « elliptiques », selon des informations de M6, confirmées par une source proche de l’enquête.

Michel Fourniret a été une nouvelle fois entendu jeudi, et les avocats des familles des victimes ont été convoqués vendredi par le juge d’instruction en charge du dossier, précise le site internet de la chaîne.

Contacté par l’AFP, le parquet de Paris n’a pas souhaité faire de commentaires.

Michel Fourniret avait été mis en examen en 2008 pour les enlèvements et les assassinats de ces deux femmes, mais la cour d’appel avait finalement ordonné un non-lieu à son encontre, le 14 septembre 2011.