Côte d'Azur: Des vendeurs à la sauvette interpellés, leurs fruits sont donnés aux Restos du cœur

SOLIDARITE Au total, plus d’une tonne de fruits et légumes a été reversée à l’association…

Mathilde Frénois
— 
Près d'1,5 tonne de fruits a été donnée par les gendarmes aux Restos du cœurs après l'interpellation de vendeurs à la sauvette.
Près d'1,5 tonne de fruits a été donnée par les gendarmes aux Restos du cœurs après l'interpellation de vendeurs à la sauvette. — Gendarmerie des Alpes-Maritimes

Dimanche, les bénévoles des Restos du cœur ont vu débarquer les gendarmes avec… des clémentines, des artichauts, des courgettes. Après avoir interpellé des vendeurs à la sauvette, les agents ont pris la décision de reverser leur marchandise à l’association caritative. Au total, une tonne et demie de fruits et de légumes a été donnée pour les plus démunis.

C’est lors d’une patrouille ce week-end que les gendarmes de la Trinité « repèrent des marchands de fruits ambulants à Drap, écrivent-ils dans un communiqué. Lors du contrôle, les militaires s’aperçoivent que les vendeurs ne détiennent aucune autorisation pour vendre ces fruits et saisissent la marchandise. »

21 caisses d’oranges et 67 d’artichauts

Des cagettes, beaucoup de cagettes sont alors proposées aux Restos du cœur, après l’accord du procureur de la République de Nice : 21 caisses d’oranges, 67 d’artichauts, une de pommes de terre, 12 de pommes, 6 cageots de citrons, 32 caisses de clémentines, 5 d’ananas, 28 de tomates et 7 de courgettes.

Dans le même temps, les vendeurs à la sauvette ont reçu une convocation pour s’expliquer à la barre du tribunal correctionnel de Nice.