Gironde: Le gendarme renversé par une moto dans un état «extrêmement critique»

FAITS DIVERS Le parquet de Bordeaux indique ce lundi après-midi que le gendarme renversé dimanche à Salles (Gironde) lors d'un contrôle de vitesse, par une moto-cross pilotée par un adolescent de 15 ans, est dans un état très grave...

Mickaël Bosredon

— 

Marsas (Gironde), 12 decembre 2012. - Controle de Gendarmerie sur la RN10 a hauteur ed Marsas, en Gironde. Controle de la vitesse avec radar laser mobile. - Photo : Sebastien Ortola
Marsas (Gironde), 12 decembre 2012. - Controle de Gendarmerie sur la RN10 a hauteur ed Marsas, en Gironde. Controle de la vitesse avec radar laser mobile. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Le gendarme de la brigade de Belin-Beliet renversé dimanche après-midi par une moto-cross pilotée par un adolescent de 15 ans, « se trouve dans un état extrêmement critique à cette heure » a indiqué le parquet de Bordeaux ce lundi vers 16 h.

>> A lire aussi : Saint-Brieuc: Ivre, il fait des appels de phare à la police pour la doubler

« Le mineur de 15 ans l’ayant percuté se trouve actuellement en garde à vue dans le cadre d’une infraction criminelle (tentative de meurtre aggravée). » Les faits sont survenus dimanche entre 16h15 et 16h30, alors que quatre gendarmes de la brigade de Belin-Beliet venaient de se positionner sur la route départementale n°3, au niveau de l’intersection avec le chemin de Pujeau de la Vigne à Salles (Gironde), pour effectuer des contrôles de vitesse. Le gendarme percuté était celui chargé de tenir le cynémomètre, destiné à mesurer les vitesses des automobilistes et des motocyclistes.

Garde à vue prolongée

« Les investigations actuellement en cours, confiées à la brigade de recherches d’Arcachon, ont pour objectif de déterminer les conditions précises dans lesquelles les faits sont survenus (conditions atmosphériques, visibilité, vitesses, trajectoires, positionnement des protagonistes, auditions de témoins…). » A ce stade des investigations, il est toutefois « acquis » que le cyclomoteur sur lequel circulait le mineur était un 50 cm3, des vérifications étant en cours pour établir s’il était homologué pour circuler sur route.

La garde à vue du mineur devrait être prolongée jusqu’à mardi en fin de journée au plus tard. Une décision d’orientation sera prise au cours de cette journée.