Illustration d'une parfumerie.
Illustration d'une parfumerie. — JAUBERT/SIPA

FAITS DIVERS

L'ex-employée avait volé au moins 140.000 euros de parfums

Deux sœurs d’une trentaine d’années seront jugés cet été devant le tribunal correctionnel de Nantes…

Elles ont reconnu les faits. Deux sœurs, résidant à Nantes et près d’Ancenis, seront jugées en juillet prochain devant le tribunal correctionnel de Nantes. Elles sont soupçonnées d’avoir volé puis revendu sur Internet et à leur entourage des milliers de flacons de parfum. Leur manège a duré plusieurs années avant que les enquêteurs ne retrouvent cet été, au domicile de l’une d’entre elles, près de 500 petites bouteilles emballées…

Employée de la parfumerie

Selon Ouest-France, qui rapporte les faits, l’une des deux trentenaires avait été employée en 2012 dans une parfumerie du centre-ville de Nantes. Après la fermeture, elle se rendait le soir dans la boutique pour y dérober des produits. Elle aurait continué même après avoir quitté son poste, ayant conservé une clé.

Les parfums étaient ensuite revendus à moitié prix pour financer activités de loisirs et autres voyages des deux sœurs. Le préjudice s’élèverait à au moins 143.000 euros de marchandise, indique un enquêteur au journal Ouest-France.