Meurtre d'Alexia Daval: La procureure de la République de Besançon condamne la «violation du secret de l'instruction»

ENQUETE Revivez la prise de parole de la procureure de Besançon, qui s'est de nouveau exprimée sur le meurtre présumé d’Alexia Daval par son mari Jonathann…

D. D.

— 

La procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot.
La procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot. — SEBASTIEN BOZON / AFP

L'ESSENTIEL

  • Le corps d'Alexia Daval, 29 ans, a été retrouvé le 30 octobre calciné, caché sous des branchages dans un bois près de Gray-la-Ville, où elle vivait avec son mari Jonathann.
  •  Cet informaticien de 34 ans a été placé en garde à vue lundi 29 janvier. Il a avoué avoir tué sa femme et a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint » ce mardi.

>> A lire aussi : VIDEO. Meurtre d'Alexia Daval: «Le crime n'a pas été prémédité», estime l'avocat des parents

20h20: Ce live est à présent terminé, merci de l'avoir suivi avec nous

20h18: La courte déclaration de la procureure de la République de Besançon en vidéo

 

20h16: « D’autres investigations doivent être effectuées », explique la procureure

20h15: « Je vous ai fait part de mon souhait de voir la justice reprendre la place qui est la sienne »

20h14: « On déroule cette histoire de façon indécente, on oublie la présomption d'innocence », tonne Edwige Roux-Morizot

20h12: « La présomption d'innocence ne se marchande pas »

20h10: Edwige Roux-Morizot condamne la «violation du secret professionnel»

19h30: La procureure de la République de Besançon va prendre la parole