Nancy: Le violeur de baby-sitter à peine libéré soupçonné d’une agression sexuelle sur une jeune femme

RECIDIVE Un homme condamné en 2009 à 15 ans de réclusion pour viol et tentative de viol et qui venait d’être libéré est soupçonné de s'être fait passer pour un faux policier pour attirer une jeune fille chez lui avant de l’agresser…

G.V.

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Selon une information révélée par l’Est Républicain, un homme condamné en 2009 à 15 ans de réclusion pour viol et tentative de viol sur des baby-sitters, jeunes filles de 18 et 19 ans qu’il avait habilement et sordidement piégé, a été libéré début janvier.

>> A lire aussi : Viol en récidive: «L'Araignée» condamné à la perpétuité

Sous la menace d'un couteau

Lundi, l’homme âgé aujourd’hui de 50 ans est soupçonné d'avoir agressé une jeune femme de 20 ans. Se faisant passer pour un policier en présentant une fausse carte professionnelle, il l’aurait persuadé de pénétrer dans son appartement de Nancy (où il était en placement extérieur probatoire à une liberté conditionnelle soumis à des horaires stricts de sortie).

Enfermée, le faux policier lui a alors réclamé des faveurs sexuelles sous la menace d’un couteau. En vain. Celle-ci, choquée mais indemne physiquement, a déposé plainte, précisent nos confrères. Interpellé, il a été placé en garde à vue et des vérifications sont faites pour savoir s’il n’y a pas d’autres victimes depuis son arrivée à Nancy.