Paris: L'ancien ministre Alain Madelin escroqué par son ancienne secrétaire de plus de 400.000 euros

FAITS DIVERS L’ancienne secrétaire d’Alain Madelin a été condamnée à 30 mois de prison…

C.Po.

— 

Alain Madelin. (Archives)
Alain Madelin. (Archives) — SIMON ISABELLE/SIPA

Pendant des mois, Alain Madelin ne s’est rendu compte de rien. Son ancienne secrétaire a été condamnée mardi à 30 mois de prison, assorti d’un mandat de dépôt par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir détourné près de 600.000 euros à l’ancien ministre de l’Économie sous Alain Juppé, rapporte Le Point. La quinquagénaire a fait appel de sa condamnation.

L’affaire commence en 2011. Alain Madelin, qui vient de monter un fonds d’investissement, embauche cette femme à qui il fait presque immédiatement confiance. Il lui confie alors les clés de ses comptes, elle gère ses notes de frais, il scanne sa signature pour qu’elle puisse avoir la main. Ce n’est qu’en août 2015, alors que son manoir vient de prendre feu, que le chantre du libéralisme reprend la main. Rapidement, son conseiller lui apprend que des mouvements suspects ont été observés sur son compte : des chèques et virement en faveur de sa secrétaire ou de son compagnon.

Accro au casino

Confondue, la secrétaire reconnaît avoir détourné 40.000 euros et s’empresse de rembourser Alain Madelin en décembre 2015. Mais alertés par ces mouvements suspects, les services fiscaux mènent leur enquête. La quinquagénaire, accro au casino et aux jeux d’argent, reconnaît des virements et « emprunts » à hauteur de 430.000 euros. Alain Madelin évalue quant à lui le préjudice à plus de 611.000 euros. Le fisc réclame, quant à lui, 600.000 euros d’arriérés d’impôts à la quinquagénaire.