VIDEO. Meurtre d'Alexia: Jonathann Daval mis en examen pour «meurtre sur conjoint» et écroué

JUSTICE Pour un acte qualifié de « volontaire » par la procureure, il risque la réclusion à perpétuité…

P.B. avec AFP

— 

La procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a annoncé la mise en examen pour meurtre de Jonathann Daval le 30 janvier 2018.
La procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a annoncé la mise en examen pour meurtre de Jonathann Daval le 30 janvier 2018. — SEBASTIEN BOZON / AFP

De conjoint éploré à meurtrier présumé. Mardi soir, Jonathann Daval a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint » et écroué. Un peu plus tôt, il était passé aux aveux, reconnaissant avoir tué son épouse Alexia fin octobre en l’étranglant. Selon la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, il s’agit d’un acte « volontaire et intentionnel » pour lequel Jonathan Daval risque la réclusion à perpétuité.

>> A lire aussi : Qui est Jonathann Daval, suspecté du meurtre de son épouse?

Pas de préméditation

La procureure a fustigé la conférence de presse des avocats de Jonathann Daval, Mes Ornella Spatafora et Randall Schwerdorffer, donnée plusieurs heures avant la sienne. Mais si ces derniers ont mis en avant un « accident », affirmant que le suspect « ne voulait pas » tuer son épouse et qu’il « regrette », Edwige Roux-Morizot estime que des « éléments accablants », dont la mort par strangulation, pointent vers un acte « volontaire et pas accidentel ». « Une mort par asphyxie est, pour moi, un meurtre » et pas un homicide involontaire, a-t-elle martelé. La préméditation n’a toutefois pas été retenue – ce qui aurait fait de la mort d’Alexia un assassinat.

Soulignant « un travail d’enquête exemplaire », la procureure a déclaré qu’Alexia Daval avait été tuée « vraisemblablement dans la nuit avant que ne soit déclarée sa disparition ». Elle a confirmé qu’Alexia, dont le corps partiellement brûlé avait été retrouvé dissimulé sous des branchages, était habillée en joggeuse. Son mari l’a-t-il ainsi vêtue après les faits ? « A vous de tirer vos conclusions », répond Edwige Roux-Morizot aux journalistes.

Des « accès de violence » d’Alexia Daval, selon l’avocat de son mari

Alors que la piste d’une dispute conjugale ayant mal tourné est privilégiée, les avocats de Jonathann Daval ont donné la version de leur client. Sur BFMTV, Randall Schwerdorffer a affirmé mardi soir qu’Alexia « pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l’encontre de son compagnon ». « C’est un couple dont malheureusement l’un des conjoints était violent mais ce n’est pas celui auquel on pense, c’est à dire qu’Alexia, en période de crise, pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l’encontre de son compagnon », a déclaré l’avocat.

« Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. A un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu’il n’a pas su gérer », avait dit Me Schwerdorffer mardi après-midi. « Il a essayé d’être ce gendre parfait, il n’a pas réussi. (…) Il l’a étranglée et après, il a été dépassé par tout ».