Méningite: Une fillette de deux ans décède dans l'Eure

SANTÉ La procédure sanitaire d'urgence déclenchée par l'ARS a permis l'identification de 198 personnes ayant côtoyé la fillette et à qui un traitement préventif a été conseillé...

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'une jeune femme se faisant vaciner contre la méningite
Illustration d'une jeune femme se faisant vaciner contre la méningite — NIKO/SIPA

Une petite fille de deux ans est décédée vendredi 26 janvier des suites d’une méningite bactérienne foudroyante à Évreux ( Eure). Sa mort a entraîné le déclenchement d’une procédure sanitaire d’urgence.

L’Agence régionale de santé (ARS) a ainsi identifié puis contacté 167 enfants et 31 adultes qui avaient été en contact avec la petite fille les jours précédant son décès. Un traitement antibiotique préventif leur a été proposé, relate France Bleu Normandie.

Décès fulgurant

La fillette était inscrite dans une crèche de la ville. Vendredi, la victime s’est mise à vomir et à souffrir de maux de tête tout en présentant des raideurs au niveau de la nuque et des taches rouges sur tout le corps – les signes bien connus d’une méningite à méningocoques. Très vite hospitalisée, la petite fille s’est éteinte dans la soirée.

La crèche que fréquentait la fillette devait ouvrir normalement lundi 29 janvier, avec toutefois la mise en place d’un accueil spécifique permettant aux parents d’obtenir des réponses à leurs questions.

Vaccination des enfants envisagée

L’ARS a de son côté indiqué que le risque d’un autre cas mortel de méningite foudroyante demeurait très faible et que la situation était désormais sous contrôle.

« Nous avons tout mis en œuvre pour que les familles puissent se procurer les traitements. Nous avons débloqué des stocks d’antibiotiques dans les hôpitaux pour approvisionner les pharmacies de garde », a déclaré le responsable de la veille et de la sécurité sanitaire à l’ARS de Normandie. « En fonction du germe qui sera identifié par le laboratoire, il faudra peut-être vacciner les contacts proches de l’enfant. »