VIDEO. Gers: Une collision entre un car de collégiens et une voiture fait 29 blessés, dont sept graves

FAITS DIVERS Un accident impliquant un car scolaire transportant des collégiens s’est produit ce jeudi, vers 13h dans le Gers. Le bilan définitif s'établit à 29 blessés sont sept graves...

Hélène Ménal

— 

Une voiture a percuté un bus scolaire près d'Eauze faisant 27 blessés dont trois graves.
Une voiture a percuté un bus scolaire près d'Eauze faisant 27 blessés dont trois graves. — Police municipale d'Eauze

Une collision entre un car scolaire et une voiture s’est produite ce jeudi, à 12h48, sur une route nationale du Gers. L’accident a eu lieu entre Eauze et Manciet, sur la RN 524, qui a été coupée à la circulation pour faciliter le travail des secours.

>> A lire aussi : VIDEO. Accident à Millas: Un psychologue à bord du car avec les enfants pour la reprise de l’école

Le car transportait 45 élèves et cinq adultes

Le bilan définitif établi par lala préfecture du Gers fait état de 29 blessés, dont le conducteur de la Clio. Sept victimes sont dans un état grave sans toutefois que leur pronostic vital soit engagé. Deux collégiens ont été transportés en hélicoptère à Toulouse.

Le plan NOVI (nombreuses victimes) a été déclenché dès que l’alerte a été donnée et un hôpital de campagne a été installé sur les lieux de l’accident pour soigner les blessés légers.

Le bourg d'Eauze dans le Gers.
Le bourg d'Eauze dans le Gers. - Map4News

Le car transportait 45 élèves, scolarisés en 3e, et cinq adultes du collège Jean-Rostand d’Eauze, de retour d’une sortie scolaire. D’après les premiers éléments, le conducteur de la Clio impliquée a grillé la priorité et débouché sur la nationale au moment où arrivait le car. Ce dernier, engagé sur une chaussée humide, n’a pas pu éviter la collision et s’est couché sur le flanc.

Les collégiens sortis indemnes sont accueillis avec leurs familles dans le hall d’exposition d’Eauze où une cellule psychologique a été mise en place. Une autre cellule prend en charge les camarades des collégiens au sein de l’établissement.

Il y aura cours vendredi

L’équipe pédagogique du collège Jean-Rostand précise que « tous les cours seront assurés » vendredi matin et que la cellule d’écoute restera à la disposition de la communauté scolaire. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, lui a apporté son soutien. Il indique suivre « avec attention l’évolution de l’état de santé des collégiens blessés ».

Du côté de l’enquête, le parquet d’Auch a ouvert une enquête pour « blessures involontaires » et l’a confiée à la gendarmerie.