Bretagne: Agressés, des gendarmes frappés à coup de plaque d'immatriculation

FAITS DIVERS Ils contrôlaient un véhicule impliqué dans un accrochage...

Camille Allain

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes.
Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Deux gendarmes ont été agressés dans la nuit de vendredi à samedi à Treffendel (Ille-et-Vilaine), à l’ouest de Rennes. La patrouille a d’abord pris en chasse un véhicule qui venait d’avoir un accrochage matériel avec une autre voiture. En fuite, deux hommes ont réussi à regagner leur domicile avant l’arrivée des gendarmes.

Ils étaient alcoolisés

C’est au moment où les forces de l’ordre procédaient à des constations sur le véhicule stationné que les deux hommes, fortement alcoolisés, sont ressortis de leur logement. Les gendarmes ont alors essuyé des coups de plaque d’immatriculation portés par l’un des deux hommes. Ces derniers ont pu être interpellés à l’arrivée des renforts.

Agé de 35 ans, l’homme qui a porté les coups a été placé en garde à vue. Il a été présenté à un juge samedi et placé en détention provisoire. Il devrait être jugé mardi en comparution immédiate pour violences aggravées et rébellion. Son ami, âgé de 22 ans, a été remis en liberté. L’un des gendarmes a reçu plusieurs points de suture au visage.