Val-de-Marne: Un facteur soupçonné d'avoir détourné plus de 300.000 euros de chèques cadeaux pendant son travail

VOL Le postier de 29 ans et sa compagne de 31 ans ont été placés en garde à vue pour vol en bande organisée et blanchiment…

C.O

— 

L'employée de La Poste aurait détourné des tickets cadeaux.
L'employée de La Poste aurait détourné des tickets cadeaux. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Pendant deux ans, le facteur et sa compagne menaient la belle vie. Jusqu’à une banale interpellation pour excès de vitesse, explique Le Parisien. La brigade anticriminalité repère vendredi un Audi S3 roulant trop vite sur un parking à Bonneuil dans le Val-de-Marne. Les policiers arrêtent la voiture. Le propriétaire n’a pas ses papiers et semble nerveux. Dans la voiture, ils trouvent 1.000 euros en liquide, trois téléphones haut de gamme et des carnets de tickets Kdeo qui ne sont pas à son nom. Malgré sa paye de facteur, il reconnaît avoir acheté cash son Audi S3 pour 31.000 euros.

Tout est réglé en liquide

Dans l’appartement, les agents de la BAC découvrent 60.000 euros de chèques cadeaux et 6.000 euros de cash dans un coffre-fort. Les policiers de Créteil prennent le relais et obtiennent des aveux.

>> A lire aussi: Les livreurs dérobaient et revendaient les colis

Depuis début 2016, le facteur avait mis en place un stratagème qui fonctionnait. Il palpait les enveloppes volumineuses. Quand il pensait trouver une bonne affaire, il se mettait à l’abri des caméras de vidéosurveillance pour prendre les tickets et chèques cadeaux. Il en utilisait et en revendait aussi sur Le Bon Coin. Au total, c’est plus de 300.000 euros qu’il avait détournés. Sur les comptes en banque du couple, quasiment aucun mouvement. Toutes les dépenses du quotidien, d’ameublement, en vêtements de marque et de loisirs étaient payées en cash.

La Poste a annoncé lundi qu’elle avait porté plainte contre son employé et qu’il a été mis à pied. L’enquête est toujours en cours pour déterminer l’ampleur du détournement. Pour le moment, le couple a été placé en détention provisoire.