Auto, écrans, casques, robots: Comment les innovations du CES vont bouleverser nos vies

FUTUR PROOF Le salon Consumer Electronic Show 2018 de Las Vegas ferme ses portes. Dans son sillage, de nombreuses innovation augurant de notre futur 3.0…

Christophe Séfrin

— 

Le robot Aibo de Sony revient. Cette fois doté d'intelligence artificielle.
Le robot Aibo de Sony revient. Cette fois doté d'intelligence artificielle. — SONY
  • Le salon Consumer Electronic Show s’est tenu à Las Vegas du 9 au 12 janvier.
  • Avec ses 4.000 exposants, le futur de l’électronique grand public s’est dévoilé.
  • De nombreuses innovations présentées vont s’inscrire durablement dans nos vies.

4.000 exposants, 265 start-up françaises, 180.000 visiteurs et des innovations par milliers : le salon CES de Las Vegas referme ses portes, plein de promesses. 20Minutes a repéré celles qui pourraient être tenues dès les prochains mois…

Google Assistant va réinventer l’ardoise numérique

Désormais embarqué dans les téléviseurs sous Android TV, Google Assistant fête aussi son arrivée à bord de tablettes spécifiques. Celles de Lenovo ou de JBL avaient les faveurs des visiteurs du CES.

La tablette Lenovo Smart Display embarque Google Assistant.
La tablette Lenovo Smart Display embarque Google Assistant. - LENOVO

 

Nommées Lenovo Smart Display (en 8’’ et 10’’)  et JBL Link View (8’’), elles disposent d’une interface vocale et tactile. Faisant office d’enceintes connectées, on peut leur demander vocalement de jouer de la musique ou trouver une recette de cuisine. Elles devraient être respectivement commercialisées en Europe mi-2018 et en 2019.

Les casques VR vont couper les fils

Que ce soit Lenovo et son Mirage Solo, HTC et son Vive Focus, Oculus et son GO, ou encore le chinois iQiyi Qiyu-II (premier casque VR doté d’un écran 4K), les nouveaux casques de réalité virtuelle (VR) haut de gamme coupent enfin les fils.

Le casque VR autonome Mirage Solo de Lenovo coupe les fils.
Le casque VR autonome Mirage Solo de Lenovo coupe les fils. - LENOVO

 

Des caméras en façade remplacent les capteurs qu’il fallait hier encore placer dans la pièce. A la clé : une liberté de mouvement sans égale pour les jeux vidéo, mais aussi des applications « métier » ou en réalité mixée (augmentée et virtuelle) qui vont se développer courant 2018. Lenovo devrait commercialiser son Mirage Solo dans l'année aux alentours de 400 dollars.

Les casques audio True Wireless vont se généraliser

Sans le moindre fil, avec deux écouteurs indépendants les uns des autres, les casques True Wireless pourraient s’imposer dans les prochains mois. Se rechargeant dans leur coque de rangement qui intègre sa propre batterie, ils offrent une très grande liberté de mouvement.

Les écouteurs True Wireless Elite 65t de Jabra intègrent Google Assistant.
Les écouteurs True Wireless Elite 65t de Jabra intègrent Google Assistant. - JABRA

 

Le monde du sport devrait en raffoler, avec notamment les futurs WF-SP700N de Sony, ou Active 65t de Jabra. Compatibles avec l’ assistant virtuel d’Amazon Alexa on-the-go, on pourra grâce aux 65t consulter la météo, gérer sa musique ou obtenir des informations par simple commande vocale.

La voiture et les navettes autonomes sont prêtes à démarrer

Le service de VTC américain Lyft et ses BMW sans chauffeur, les Français de Navya et leur navette autonome pour 6 passagers qui se réserve depuis une application… les voitures de demain ont sillonné le « Strip », la rue centrale de Vegas. Cette fois, les véhicules sans chauffeur pointent vraiment leur calandre. Samsung/Harman a de son côté présenté ses prototypes de cockpits connectés dont les larges écrans se personnalisent automatiquement en utilisant le profil du smartphone de leur chauffeur.

Les futurs tableaux de bord connectés se personnaliseront en fonction de nos smartphones.
Les futurs tableaux de bord connectés se personnaliseront en fonction de nos smartphones. - SAMSUNG/HARMAN

 

On peut ainsi changer de voiture et conserver un habitable personnalisé. Bluffante également : la technologie Extra View de l’équipementier Valeo. Elle permet de voir sur un écran ce qui se passe devant le véhicule qui précède le nôtre. Son secret : des voitures qui communiqueraient entre elles et qui, à l’aide de caméras embarquées, peuvent se transmettre leurs informations les unes aux autres.

>> A lire aussi : VIDEO. CES 2018: Le salon de l'électronique plongé dans le noir par une panne d'électricité

Constat enfin au CES : les assistants vocaux d’Amazon (Alexa) ou de Google (Google Assistant) se préparent à monter à bord. Outre les classiques demandes vocales qu’il sera possible d’effectuer, on pourra rapidement booker une place de parking ou réserver, comme avec Google Assistant, un café au Starbucks au bout de la rue par simple commande vocale.

Des écrans géants prêts à redéfinir le divertissement

Lieu de prédilection pour découvrir les téléviseurs de demain, le CES n’a pas failli à sa réputation. Avec « The Wall », Samsung a dévoilé le prototype d’un téléviseur 4K de 146’’/3,66 m de diagonale.

Le téléviseur à MicroLED auto-émissifs The Wall de Samsung.
Le téléviseur à MicroLED auto-émissifs The Wall de Samsung. - SAMSUNG

 

Sans bord, son affichage s’effectue à l’aide de MicroLED auto émissives, une technologie qui se rapproche de l’OLED. Avantage : les MicroLED peuvent s’emboîter les unes aux autres, permettant ainsi de fabriquer des TV de toutes tailles.

Le prototype de téléviseur OLED enroulable de LG.
Le prototype de téléviseur OLED enroulable de LG. - LG

 

Gros buzz également sur le stand LG, avec le prototype d’un téléviseur OLED de 65’’/165 cm qui s’enroule sur sa base pour totalement disparaître, un peu à la manière d’un écran de vidéoprojecteur. La prouesse est de taille, d’autant que l’écran affiche une résolution 4K. Selon LG, un tel téléviseur pourrait arriver dans nos salons d’ici à 2020… aux alentours de 18.000 euros !

>> A lire aussi : Téléviseurs LED, OLED, QLED: On n’y comprend décidément plus rien (mais on vous explique tout)

Bluffant également, le projecteur 4K à ultra courte focale LSPX-A1 de Sony. Posée à 15 cm d’un mur, il peut projeter une image de 3 mètres. Intégrant son caisson de basses, on lui associe des enceintes en verre qui projettent un son à 360°.

La surveillance de la maison encore renforcée

Au cœur de la maison connectée, la sécurité et la surveillance du domicile s’inscrivent dans les tendances fortes. Leroy Merlin a profité du CES pour dévoiler sa box Enki.

Enki, le centre de contrôle de la maison connectée présenté par Leroy Merlin.
Enki, le centre de contrôle de la maison connectée présenté par Leroy Merlin. - LEROY MERLIN

 

Gérant cinq protocoles de transmission de données (Wifi, Bluetooth, enocean, zigbee et 433), Enki est compatible avec une vingtaine de marques dont Netatmo, Philips Hue ou encore Somfy. Ce dernier constructeur a pour sa part présenté au CES son Outdoor Camera.

La Outdoor Camera de Somfy prévient les intrus qu'ils sont repérés avant toute tentative d'effraction.
La Outdoor Camera de Somfy prévient les intrus qu'ils sont repérés avant toute tentative d'effraction. - SOMFY

 

Cette caméra de surveillance extérieure analyse les formes et les mouvements, intègre une sirène de 110 db et -originalité- alerte via son haut-parleur que la zone est surveillée en cas d’intrusion dans une zone jusqu’à 8 mètres. Elle devrait être lancée d’ici à l’été pour moins de 300 euros.

Des start-up françaises qui vont s’imposer

Omniprésents dans le hall Eureka Park du CES de Las Vegas, les Français ont montré leurs muscles. Avec 275 start-up présentes (seconde délégation après les Etats-Unis et ses 289 participantes), les jeunes pousses hexagonales encouragées par la présence du secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Majhoubi ont déballé leurs innovations. Maison et santé connectée, sécurité, énergie : autant de terrains de jeux où certaines excellent.

Après ses boxers, Spartan lance au CES ses body protégés des ondes.
Après ses boxers, Spartan lance au CES ses body protégés des ondes. - SPARTAN

 

Exemples : Spartan et Pandaroo, un body pour bébé qui bloque 99 % des ondes (lancé le 25 janvier à 39 euros).

L'application de réalité augmentée Koolicar pour identifier les véhicules en autopartage.
L'application de réalité augmentée Koolicar pour identifier les véhicules en autopartage. - KOOLICAR

 

Egalement : Koolicar et son application de réalité augmentée permettant d’immédiatement identifier dans une rue quelles sont les voitures disponibles en autopartage.

Le Cosmo Bike, feu pour casque de cycliste qui alerte les automobilistes des décélérations.
Le Cosmo Bike, feu pour casque de cycliste qui alerte les automobilistes des décélérations. - COSMO

 

Ou Cosmo Bike, le feu arrière connecté pour cyclistes qui indique aux véhicules qui le suivent lorsqu’il ralentit et qui alerte automatiquement les secours en cas de chute.

Des robots à quatre pattes ou sans bras déjà à nos portes

Parmi les très nombreux robots défilant dans les allées du CES, ceux de LG, disposés à nous aider dans les supermarchés ou les aéroports, en jouant les caddies.

LG, prêt à lâcher son armada de robots dans les lieux publics pour aider le public.
LG, prêt à lâcher son armada de robots dans les lieux publics pour aider le public. - LG

 

Le modèle dédié aux grandes surfaces scanne même les produits que l’on y insère : au passage en caisse, le paiement s’effectue de façon quasi instantanée !

 

Egalement prêt à rendre service, le robot humanoïde Walker d’Ubtech Robotics.

Le robot majordome Walker d'Ubtech Robotics, centre névralgique des futures maisons intelligentes.
Le robot majordome Walker d'Ubtech Robotics, centre névralgique des futures maisons intelligentes. - UBTECH ROBOTICS

 

Non finalisé (il ne dispose pas encore de bras fonctionnels), Walker servira à prendre le contrôle de sa maison intelligente, à effectuer des patrouilles de sécurité en notre absence…

>> A lire aussi : VIDEO. CES 2018: Des «robots coquins» s’essaient au «pole-dance» dans un club de strip-tease

Plus fun : le robot Aibo de Sony qui fête son grand retour après son abandon début 2016. Cette fois, le petit chien est truffé d’intelligence artificielle. Presque plus vrai que nature avec sa queue qui remue, le toutou-robot peut désormais collecter des informations lorsque besoin sur le cloud. Mordant.