Paris: Chargé de verbaliser les voitures, il conduisait positif au cannabis

DROGUE Suite à la privatisation du stationnement, des agents verbalisateurs s’occupent désormais de mettre des contraventions. L’un d’entre eux a commis de nombreuses infractions…

C.O

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

L’agent verbalisateur multipliait les infractions. Travaillant pour le compte de Streeteo​ en charge de flasher les voitures en stationnement, cet homme de 23 ans a été repéré par une patrouille de policiers du commissariat du XIVe arrondissement car il conduisait sans ceinture de sécurité, mercredi en fin de matinée. Les policiers ont alors décidé de le contrôler, rapporte Le Parisien.

>> A lire aussi : Stationnement à Paris: Tarifs, amendes, contrôles… Qu’est ce qui change au 1er janvier 2018?

Le jeune conducteur, qui travaillait pour l’entreprise depuis seulement dix jours, conduisait non seulement sans assurance valide, mais aussi sans carte grise.

Poursuivi également pour outrage

Constatant les yeux rouges de l’individu, la patrouille a décidé de le soumettre au dépistage salivaire multidrogues, qui s’est révélé positif au cannabis. Durant le contrôle, les policiers se sont rendu compte qu’il les filmait avec son téléphone.

Alors que les forces de l’ordre ramenaient le jeune homme au commissariat, celui-ci a tenu des propos sexistes et déplacés envers une policière, qui a porté plainte. L’agent verbalisateur, actuellement en garde à vue, sera poursuivi pour outrage sur personne dépositaire de l’ordre public et conduite sous l’emprise de stupéfiants.