Home-jacking: Des commerçants torturés lors d'un braquage dans le Var

BRAQUAGE Un restaurateur varois et son épouse ont été victimes d'un violent braquage, ce week-end...

J.S.-M.
— 
Des enquêteurs de la police judiciaire. Illustration.
Des enquêteurs de la police judiciaire. Illustration. — N. Pastor - Sipa

Ils sont blessés et traumatisés : un couple de restaurateurs Varois a été victime d’un violent braquage, ce week-end, rapporte Var-Matin. C’est ce que les policiers appellent un « home-jacking » : les malfaiteurs, bien renseignés, les ont attaqués alors qu’ils regagnaient leur maison, samedi soir.

Coups de pied dans la tête et dents cassées

Ligotés par des câbles électriques, les commerçants ont été brutalisés. Ils décrivent, dans les colonnes du quotidien régional, des scènes de torture, pendant plus d’une heure : « Ils m’ont gazé toutes les cinq minutes, j’ai reçu des coups de pied à la tête alors que j’étais à terre, les mains attachées dans le dos. Ils m’ont mis le canon d’un pistolet dans la bouche, j’ai perdu trois dents », assure le restaurateur. Quinze jours d’ITT (incapacité totale du travail) ont été délivrés à chacune des victimes, selon Var-Matin.


Les malfaiteurs auraient emporté 15.000 euros en liquide, des bijoux, et les pièces d’identité de leurs victimes. Le restaurateur raconte avoir réussi à se libérer après leur départ, et avoir tiré un coup de feu dans leur direction.

Son arme a été saisie. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Toulon.