Rennes: L’étudiant se faisait livrer ses cachets d’ecstasy par La Poste

DROGUE Le jeune homme avait passé commande sur le dark web…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration ecstasy
Illustration ecstasy — SIPA PRESS

Commander de la drogue sur le dark web et se la faire tranquillement livrer par La Poste. Voilà la technique utilisée par un jeune homme de 22 ans habitant le quartier de Villejean à Rennes. Malheureusement pour lui, les douaniers ont intercepté son colis mardi. Ils ont découvert à l’intérieur 125 cachets d’ecstasy.

>> A lire aussi : Le baron de la drogue du darkweb bientôt jugé aux Etats-Unis

Lors de la perquisition de son appartement, les douaniers ont également retrouvé un sachet de cocaïne, trois autres cachets d’ecstasy ainsi que 160 euros en liquide.

Il revendait la drogue à son entourage

Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu les faits. Expert en informatique, il a expliqué aux policiers que c’était la troisième fois qu’il se fournissait en drogue via un site hébergé aux Pays-Bas. Il se chargeait ensuite de revendre les cachets d’ecstasy à son entourage.

Inconnu de la justice, il a été présenté ce jeudi au procureur dans le cadre de la procédure de plaider coupable. Il devrait prochainement être convoqué devant la justice